Parce que nos mariées sont nos meilleures ambassadrices, nous avions envie de leur consacrer une petite place sur notre blog, comme un journal pour se rappeler ce beau jour dans leur vie.  Aujourd’hui, c’est Marion qui nous raconte son histoire !

Vous deux en quelques mots (…)

Nous nous sommes rencontrés durant nos études, et nous ne nous sommes pas quittés depuis ! Plusieurs périodes à l’étranger et nos nombreux déménagements ont solidifié notre couple. Il est à la fois mon meilleur ami et mon chéri, nous grandissons ensemble et nous gardons le rire au centre de notre relation.

Racontez nous sa demande !

Un week-end en Espagne pour voir le concert d’un groupe que nous adorons, lui à genou sur le lit de la chambre d’hôtel, la bague sans boîte car il l’avait cassé à force de la regarder les semaines précédents sa demande, et un gros fou-rire à la clé.

Pas de grand geste romantique, pas de champagne, pas d’avion dans le ciel, mais sa demande était parfaite et à notre image : simple et spontanée !

Une anecdote sur les préparatifs ?

Comme tout les couples de l’année 2020, la pandémie a été plus qu’une anecdote pour notre mariage.

Décaler la date, prévenir tous les invités, devoir changer de prestataires, de nouveau ne pas être sûrs de pouvoir se marier… Nous nous sommes demandé plus d’une fois si tout ce stress en valait la peine et nous avons plus d’une fois hésité à tout arrêter.

Et votre expérience avec MADO, comment c’était ?

J’avais beaucoup de pression par rapport à la robe. Je ne suis pas de celles qui ont rêvé de leur robe de princesse toute leur vie, mais dans beaucoup de film, livre et même de blog de mariage, les futures mariées racontent la découverte de LA robe, l’émotion, le coup de cœur, l’évidence…

De mon côté, je voulais juste une robe dans laquelle je me sente à l’aise, qui plaise à mon chéri, et mon plus grand espoir : dans laquelle je me sente belle.

Premiers essayages dans des magasins bordelais, on me propose des talons de plus de 10cm : moi qui passe ma vie en basket, j’ai à peine pu faire deux pas en dehors de la cabine avant de les sortir. La vendeuse ne tarissait pas d’éloge au sujet d’une mariée qui avait passé son grand jour sur des talons de 15cm. J’en viens à me demander : est-ce qu’une mariée sans grand talon est vraiment une mariée ?

D’autres essayages, des robes qui valent plus cher que le budget traiteur, qui ne me ressemblent pas du tout, dans lesquelles je me sens « déguisée ».

J’avais repéré MADO sur ETSY, les robes et les tarifs m’avaient tapé dans l’œil, et j’avais immédiatement contacté Coralie pour en savoir plus et pris rendez-vous avec l’ambassadrice de Bordeaux.

Un essayage sans prise de tête, je peux passer le temps que je veux dans les robes, mes proches se sentent libre de dire ce qu’ils aiment et surtout ce qu’ils n’aiment pas sur certains modèles, et je repars avec en tête deux modèles, sans aucune pression de l’ambassadrice comme dans d’autres boutiques où j’avais entendu le classique « c’est le dernier modèle » ou « il faut se dépêcher pour les retouches ».
Le jours qui suivent sont compliqués, j’ai trouvé ces robes magnifiques mais je n’ai pas fondu en larme en me voyant dedans : est-ce que j’ai donc essayé LA bonne robe ? Est-ce que je ne vais pas regretter ?

Je suis revenu essayer les robes, avec mon papa et ma maman, et j’ai eu l’occasion d’essayer un nouveau modèle dans lequel je me suis trouvée… BELLE !

Après quelques petites péripéties à la réception, Coralie m’a conseillé de tenter une traîne alors que je n’étais pas du tout partie sur ça. J’ai adoré ce détail lors de mes essayages à la maison !

On a aussi envie d’en savoir plus sur le jour J !
Racontez-nous votre mariage à votre image :

Nous avons eu la chance d’avoir eu la quasi-totalité de nos prestataires qui ont joué le jeu lorsque nous avons dû décaler la date du mariage.
Le jour J, tout le monde a été parfait. Malgré quelques couacs, nous avons profité à fond de cette journée et de cette nuit.

Notre garde resserré (parents, témoins, belles-sœurs, demoiselles d’honneurs) a été d’un support sans faille pendant toute la période des préparatifs et également le grand jour.
Nous avons profité sans nous poser de question, une fois installée, la déco que nous avions préparée ensemble a rendu le lieu de réception magique.

Lors de la première danse, la configuration de la salle faisait que nos invités étaient sur une mezzanine qui entouraient la piste de danse qui se trouvait au rez-de-chaussée. Nous avions l’impression d’être seuls au monde et nous nous sommes éclatés en dansant à notre manière : tourne, retourne, macarena, tentative de portée, semblant de valse… Ce n’est qu’en voyant les photos que nous avons réalisé qu’effectivement, tous les yeux étaient rivés sur nous !

 

Notre famille, nos amis, de la bonne bouffe, de la joie et de la bonne humeur… Malgré la pluie, la journée était parfaite !

Et de mon côté, j’ai été super à l’aise dans ma robe : dès que j’ai vu qu’elle plaisait à mon chéri, toute la pression est retombée. J’ai vite pris en main la traîne, au sens propre et au figuré, et je me suis vite habituée au fait que si je voulais profiter, la robe ne sortirait pas indemne d’une journée pluvieuse et de la piste de danse et j’ai complètement lâché prise.
Que des retours positifs : une robe qui me ressemble, simple, moderne…

Et quand nous avons reçu les photos de notre super photographe, nous avons été ravis de voir qu’il avait réussir à retranscrire tout ça dans les photos !

Votre plus beau souvenir 

Impossible de choisir. Nous avons autant attendu que redouter cette fameuse journée, et nous avons stressé la semaine qui a suivi en espérant ne pas avoir de cas de COVID. Le fait d’avoir toute notre famille et nos amis les plus proches n’est pas un moment en lui-même, mais c’est probablement la chose que j’ai préféré lors de ce mariage.

… Et aussi, je n’aurai jamais pensé dire ça, mais j’ai adoré joué à Esméralda avec ma robe longue sur la piste de danse 😉

 

Si vous aviez un conseil à donner à une future mariée, ce serait (…)

Impossible de choisir. Nous avons autant attendu que redouter cette fameuse journée, et nous avons stressé la semaine qui a suivi en espérant ne pas avoir de cas de COVID. Le fait d’avoir toute notre famille et nos amis les plus proches n’est pas un moment en lui-même, mais c’est probablement la chose que j’ai préféré lors de ce mariage.

… Et aussi, je n’aurai jamais pensé dire ça, mais j’ai adoré joué à Esméralda avec ma robe longue sur la piste de danse 😉